Le numérique éducatif

L’introduction des tablettes tactiles dans le milieu scolaire a rendu possible la mise en place de nouvelles pratiques pédagogiques qui développent des modes d’apprentissage plus collaboratifs et permettent un meilleur accompagnement des élèves.

Le numérique éducatif dans les collèges

L’introduction des tablettes tactiles dans le milieu scolaire a rendu possible la mise en place de nouvelles pratiques pédagogiques qui développent des modes d’apprentissage plus collaboratifs et permettent un meilleur accompagnement des élèves. Intégrés aux pratiques des professionnels de l’éducation, ces supports numériques éducatifs permettent de mettre en œuvre des activités diversifiées, adaptables aux besoins de chaque enfant.

Conscient des enjeux du numérique éducatif pour permettre à chaque élève de s’insérer dans la société, le Département de Saône-et-Loire s’est engagé dès 2012 dans l’expérimentation « Tablette pour une éducation digitale» auprès de 17 collèges du département. Le Département de Saône-et-Loire et l’académie de Dijon se sont ainsi mobilisés pour développer des pratiques numériques innovantes au sein des collèges du territoire. Afin de maintenir l’élan de cette expérimentation et de construire durablement une culture numérique éducative dans les collèges de Saône-et-Loire, le Département a choisi de continuer à équiper de tablettes, soit en mode individuel, soit en mode collectif, les collèges engagés dans une forte démarche pédagogique liée au numérique. A ce jour, parmi l’ensemble des collèges équipés, onze le sont en mode individuel et vingt-neuf en mode collectif ce qui représente environ 7 000 tablettes. C’est un budget 1,5 million d’euros qui est mobilisé chaque année pour doter les collèges en tablettes.

À la rentrée 2018 :
•    7050 tablettes dans 40 collèges (11 avec un équipement individuel et 29 en équipement collectif),
•    4 500 tablettes en mode individuel (1 tablette par collégien),
•    2 500 tablettes en mode collectif (1 chariot et des tablettes à déplacer dans les classes en fonction des besoins),
•    Au total : 15 000 élèves peuvent utiliser les tablettes en Saône-et-Loire et 1200 professeurs formés.