Les collèges

Le Département favorise le développement personnel et l’accès à la citoyenneté des jeunes saône-et-loiriens. Au collège, ils apprennent, s’interrogent, expérimentent ; pour qu’ils aient toutes les chances de réussir, le Département, par ses actions favorisant la qualité de vie scolaire et de meilleures conditions d’enseignement, accompagne les collégiens au sein des 51 établissements publics dont il a la charge.

L'éducation est une priorité pour le Département. L'objectif est de faire du collège un lieu d'échanges, de réussite et de découvertes éducatives, sociales, solidaires et environnementales. Pour ce faire, des moyens importants tant humains que financiers sont déployés pour accueillir au mieux environ 24 946 collégiens des 51 collèges publics et des 10 collèges privés de Saône-et-Loire.

Depuis les lois de décentralisation des années 1983 et 2004, les Départements sont responsables de "la construction, l'extension, les grosses réparations des collèges"  ainsi que des dépenses d'entretien, de l'accueil et de la restauration.
Pour offrir les meilleures conditions de travail et de vie scolaire aux collégiens et aux membres de la communauté éducative, l'assemblée départementale a voté un budget conséquent en faveur des collèges publics et privés qui se décline en plusieurs axes :

  • un investissement de 19,5 millions d’euros consacré aux travaux de restructuration et d'équipements matériels des établissements,
  • 13,5 millions d’euros permettant aux établissements d'assurer les charges quotidiennes pour le fonctionnement de leur collège
  • un soutien aux actions éducatives avec l'appel à projet en faveur des collégiens représentant 280 000 € versés aux collèges ainsi la mise en place du bus de l'apprentissage,
  • un soutien et un accompagnement permanent pour la sensibilisation des élèves au développement durable, à la lutte contre les violences intrafamiliales, et à la presse écrite avec l'opération "La Saône-et-Loire fait sa presse", à la science avec le dispositif "Des livres ta science" et au cinéma avec le "Forum des métiers du cinéma"