Nos projets

Pour vous, le Département agit!

RCEA : 10 M€ ENGAGÉS DÈS 2018 POUR ACCÉLÉRER LA MISE À 2X2 VOIES

LE DÉPARTEMENT S’ENGAGE… ET AGIT !

Depuis plus 30 ans, à force d’hésitation, d’atermoiement, le dossier de la mise en 2x2 voies de la RCEA, tristement surnommée la route de la mort, s’enlise.
Plus de 100 accidents corporels, près de 50 morts, c’est le lourd bilan de ces cinq dernières années que nous ne pouvons plus accepter.
Face à l’urgence de la situation, face aux drames à répétition, nous avons refusé la fatalité et lancé une action collective pour mobiliser les élus de tout le Département.
Afin de répondre à cette urgence et de concrétiser des engagements maintes fois repoussés, je proposerai lors de la décision budgétaire modificative un nouvel engagement fort du Département, en engageant, dès 2018, 10 millions d’euros pour accélérer la mise à 2x2 voies de la RCEA.

André Accary
Président du Département de Saône-et-Loire

Plus d'informations dans le dossier de presse

CRÉATION DU CENTRE DE SANTÉ DÉPARTEMENTAL DE SAÔNE-ET-LOIRE: UNE PREMIÈRE EN FRANCE

Face au défi majeur que constitue la baisse continue du nombre de médecins généralistes sur l’ensemble du territoire
départemental et la perspective de nombreux départs à la retraite, dans les cinq années à venir, qui ne seront pas remplacés,
le Département de Saône-et-Loire a créé officiellement, lors de l’Assemblée départementale du 21 septembre 2017, le centre départemental de santé. Il s’agit d’une première en France.

À ce jour, cette initiative unique en France a permis au Département de Saône-et-Loire de recruter 40 médecins généralistes et 15 assistantes médicales répartis dans 5 centres de santé territoriaux et 15 antennes.

Vidéo présentation

Desserte du parc d'activités Saôneor

Pour mieux desservir le parc d’activités Saôneor, grand pôle d’attractivité du bassin chalonnais, le Département a démarré dès 2016 la construction d’un pont franchissant l’autoroute A6. Avec la pose du tablier, le 18 mars 2017, ce pont de 44 mètres de long, qui se trouve sur la commune de Fragnes-la Loyère, va permettre d’établir une liaison routière directe entre la RD906 (déviation de Champforgeuil) et la RD19 (entrée ouest du parc Saôneor).

Ce barreau routier de 2 kilomètres comprend d’une part le pont franchissant l’A6 et d’autre part un viaduc. Long de 309 mètres, ce second ouvrage d’art permet le franchissement de la zone humide au-dessus de la Thalie, la Thaliette et le canal du Centre. Le démarrage de la construction du viaduc est prévu au second semestre 2017 ainsi que les travaux de terrassements.
Programmé pour un montant global de 18 millions d’euros dont 2 700 000 euros TTC pour la construction du pont sur l’autoroute A6, le chantier de la desserte du parc d’activités SaôneOr est financé à hauteur de 34% par le Département.

 

 

CONSTRUCTION D’UN EHPAD DÉPARTEMENTAL À VIRÉ

Pour répondre aux besoins du territoire rural des bassins de vie de Mâcon et Tournus en matière d’accueil en établissement
de personnes de plus de 60 ans, le Département de Saône-et-Loire a lancé la construction d’un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) départemental à Viré.
Situé sur un terrain de 17 000 m2 et d’une capacité de 90 places, cet Ehpad offre des conditions d’hébergement et de soins adaptés aux résidents actuels de l’Ehpad de Saint-Maurice-de-Satonnay. D’un budget prévisionnel de 11,5 M€ TTC, l’Ehpad de Viré se compose d’une unité d’hébergement polyvalent de 62 places et d’une unité géronto-psychiatrique pour 28 résidents relativement autonomes présentant divers troubles psychiques ou cognitifs. L’ouverture est prévue en septembre 2020.

Pose de la première pierre de l'EHPAD de Viré