Tous à vélo

Issus du Plan environnement 2020-2030, le Plan Tous à vélo s’inscrit dans le contexte où face au réchauffement climatique, chacun doit envisager de réviser ses habitudes, à commencer par ses modes de déplacement pour les trajets de tous les jours.

Un Chèque vélo pour encourager la pratique du vélo au quotidien

Le Plan Tous à vélo fait le pari d’un territoire intelligent, capable de se questionner et de dépasser les ressentis pour anticiper sur les besoins de demain.

Le Département est engagé de longue date dans une politique active de déploiement des voies vertes qui répond aux enjeux d’aménagement et d’attractivité touristique du territoire. Pour autant, ruralité et usage du vélo au quotidien peuvent aussi cohabiter en bonne intelligence ; les résultats d’une enquête réalisée sur le territoire de l’Agence d’urbanisme Sud Bourgogne démontrent que :

  • 54 % des actifs de Saône-et-Loire habitent à moins de 5 km de leur lieu de travail
  • 63 % des habitants résident à moins de trois kilomètres d’un ensemble relativement complet de services et commerces de proximité

Fort de ce constat, le développement des modes actifs au quotidien sur le territoire d’études n’était donc plus à regarder comme une utopie mais bien comme une réalité.

Une réalité confortée si on en juge la rapidité à laquelle l’enveloppe consacrée au Chèque vélo de Saône-et-Loire a été à chaque fois, consommée en 2020 et en 2021.

Le Chèque vélo de Saône-et-Loire en trois chiffres, c’est depuis 2020 :

  • 3 505 foyers équipés à 81 % de Vélo à assistance électrique (VAE)
  • 1,28 million d’€ d’aide attribué
  • 6,92 millions d’€ de chiffre de ventes réalisé sur le territoire

Un nouveau schéma des voies vertes pour décupler les axes de visite du territoire

L’autre versant du Plan Tous à vélo, c’est la définition du nouveau Schéma directeur des voies verte qui augure la réalisation de deux nouveaux grands axes stratégiques de découverte :

  • L’axe Cluny/Charolles/Paray-le-Monial par Saint-Point et Tramayes et la création d’une ramification depuis le secteur de Montmelard/Gibles/La Clayette jusqu’au département de la Loire.
  • L’axe Nord-Sud entre Autun et Digoin.

Soit, 150 kilomètres de pistes cyclables supplémentaires bientôt connectés aux 280 km du réseau structurel et aux itinéraires des territoires voisins pour favoriser le tourisme qui n’a pas de frontières.

Des actions pour intégrer l’enjeu des mobilités alternatives à la voiture individuelle

Le Plan Tous à vélo, ce sont en outre deux actions structurantes et complémentaires pour intégrer l’enjeu des mobilités actives dans les territoires :

  • Soutenir la connexion du réseau de voies vertes aux centres-bourgs, grands équipements et parking relais
  • Renforcer l’utilisation des voies vertes pour les déplacements quotidiens

Afin de favoriser les déplacements alternatifs à la voiture individuelle, le Département a aussi aménagé une aire de covoiturage à proximité du giratoire des Deux roches à Prissé. Conçue dans les règles de l’art pour favoriser l’infiltration de l’eau de pluie dans le sol, cette aire arborée propose une vingtaine de places de covoiturage, pour un accès directe à l’échangeur de la RCEA.