Plan nature

Plan nature : 600 000 arbres plantés d’ici 2030

Le Plan nature a pour but de valoriser les services écologiques rendus par la nature au-delà même de fournir un cadre de vie sain et agréable et de contribuer à la qualité paysagère et patrimoniale qui fondent l’identité de la Saône-et-Loire.

Le Plan nature se traduit par un engagement majeur : planter 600 000 arbres d’ici 2030. Les bénéfices attendus de ce maillage vert créé à l’échelle du territoire sont multiples :

  • promouvoir localement la filière bois-énergie,
  • assurer l’accomplissement du cycle de l’eau et du carbone séquestré par les végétaux,
  • amplifier le rôle de régulateur thermique de la végétation en périodes de fortes chaleurs,
  • accroître les capacités de fixation ou d’épuration des polluants, préserver du bruit,
  • favoriser la biodiversité à l’heure où la désimperméabilisation des sols constitue l’une des premières causes de sa régression.

La première action significative du Plan nature «  1 gourde offerte, 1 arbre planté en Saône-et-Loire  » est également à associer au Plan éco-collège qui vise à faire de ces lieux d’apprentissage, des établissements vitrines de la politique environnementale du Département. Cette opération destinée aux collégiens pour leur entrée en 6e s’est prolongée au-delà de la distribution des gourdes, par une matinée en forêt en présence de sylviculteurs dans un double objectif :

  • Accompagner au changement des comportements par rapport à l’utilisation des gobelets et des bouteilles en plastique, promouvoir le réemploi et la réutilisation pour réduire les déchets
  • Sensibiliser les collégiens à l’importance du cadre de vie et de la biodiversité en soutenant la gestion durable des forêts et le reboisement en Saône-et-Loire

Le Plan nature vient renforcer le rôle essentiel du Département dans la préservation des paysages d’exception. Pour la plus grande fierté de tous, le Département assure la valorisation du site emblématique de Solutré Pouilly Vergisson. La départementalisation du site de Solutré au 1er janvier 2019 a joué en faveur du renouvellement du label Grand site de France accordé pour 6 ans par décision du ministère de la Transition écologique, le 12 octobre 2020. Cette distinction récompense la qualité de la gestion environnementale des espaces autant qu’elle renforce l’attractivité de la Saône-et-Loire.

Le Département participe en outre à l’acquisition et à l’entretien de sites menacés ou d’une grande richesse faunistique ou floristique. En les labellisant Espace naturels sensibles (ENS),  le Département répond à trois défis de notre siècle :

  • Préserver les espaces remarquables de l’urbanisation
  • Limiter la disparition des espèces
  • Sensibiliser à l’environnement

En 2020, plusieurs autres sentiers de découverte sont à l’étude pour leur valorisation auprès du grand public : le long de la rivière de La Mouge à proximité des grottes d’Azé dans le Mâconnais, aux abords du plan d’eau du Pont du Roi à Tintry dans l’Autunois, autour d’un marais à Masilly en proximité de la voie verte ou encore en périphérie de la zone humide du projet de Saôneor à Chalon-sur-Saône.

Le Département souhaitant fixer un nouveau cap à cette politique publique, un nouveau Schéma départemental des ENS a été adopté le 18 juin 2020. A l’objectif de sauvegarder des cœurs de nature remarquables, s’est ajouté celui de valoriser la diversité géographique des territoires. Le Département soutient dès lors les collectivités dans l’aménagement et la gestion d’espaces de qualité pour leur labellisation ENS.