Duà

SAINT-MAURICE-LES-CHATEAUNEUF

71463

Exposition

"Point de côté" Exposition Céline Cléron

Céline Cléron mène une pratique de recherche à la fois mémorielle, historique, encyclopédique et archéologique. Ses pièces émergent d’une rencontre entre des souvenirs souvent liés à son expérience personnelle, à son enfance et à la découverte d’un objet, d’un mot, d’une histoire enfouie. Les matériaux utilisés sont aussi fragiles et précieux que ses réminiscences ? résultat d’une sensation, d’un jeu, d’un saisissement..
Le plus souvent, Céline Cléron travaille en collaboration avec des artisans pour réactiver des techniques et des gestuelles en voie de disparition. Elle s’appuie ainsi sur les compétences d’un souffleur de verre, d’une couturière, d ‘un céramiste, …Entre découvertes et transmission, l’artiste crée des passages poétiques et humoristiques entre différents territoires, différentes histoires. Elle explore les mémoires qu’elle s’emploie à réunir à travers une oeuvre sensible et fascinante.
Extrait d’un texte de Julie Crenn ( galerie particulière)

Ajouter à mon calendrier

Point de côté

Définition : «  Douleur localisée sur le côté du tronc, survenant à l'occasion d'un effort  ». Larousse médical.

 

Le pas de côté que nous propose Céline Cléron n'abolira jamais le hasard. Notre monde bifurque, oscille, chemine... jusqu'à essoufflement, puis, dans un temps suspendu, il devient plus contemplatif, propice à la méditation. Reprendre son souffle, s’asseoir un instant, à la croisée des chemins.

 

Un point de côté nous freine dans notre élan, stoppe nos vanités et brûle nos espérances. Dans l'espace d'exposition, l’artiste jette ses dés dans un art combinatoire, laissant notre communauté de destin se souvenir d'où l'on vient pour mieux appréhender où l'on va. Car l'archéologie des images qui nous est proposée fouille dans l'histoire de l'art, les traces de vie, les traces de mort.

La figure de l'animal, très présente dans le travail de Céline Cléron, est aussi cet écho à la vanité humaine. Alter Ego malmené, le chien se voit loup à nouveau et commémore ses frères (vidéo 80%), tandis que le serpent danse sous nos yeux d'enfant (L’Horizon des événements #2). Espiègle, l'artiste associe ainsi innocence et risque.

Dans sa sculpture Voie off, Céline Cléron fait référence à la fonction première d'Esox Lucius, une gare. La voie est une échelle verticale qui bifurque mais aussi, mesure. Dans ce passage de niveau, l'artiste nous invite à prendre la tangente, à se détourner des sentiers battus pour mieux remettre en cause nos habitudes.

Avec « Az zahr  », le  jeu de dé  devient un art divinatoire, comme à l'époque romaine. Le hasard (qui vient du mot arabe signifiant «  jeu de dé  ») et la nécessité créatrice sont ainsi mêlés dans un pavé, arme de la révolte.

En détournant, détourant, déroutant les objets alertes de notre quotidien, la sculptrice nous propose des passages croisés malicieux comme autant d'échos à notre réalité où le danger, la menace, la mort ne sont jamais vraiment très loin.

 

Antoine Bonnet