Devenir auxiliaire de vie

L’auxiliaire de vie contribue au maintien chez elles, des personnes âgées, handicapées, malades ou rencontrant des difficultés passagères. Elle les aide et les accompagne dans leurs tâches quotidiennes.

Missions

L’auxiliaire de vie assiste, à leur domicile, les personnes en difficulté dans leur vie quotidienne en préparant les repas, en faisant le ménage, en s’occupant des démarches administratives... Selon leur degré de dépendance, il peut aussi être amené à faire leur toilette, à les habiller et à les alimenter. L’auxiliaire de vie réconforte, distrait et accompagne lors de sorties et évite l’isolement. L’auxiliaire de vie a aussi pour mission de participer à la prévention de la maltraitance et peut réaliser des diagnostics des situations d’urgence.

Formation

La tendance est à la professionnalisation, même s’il est encore possible d’aborder ce métier sans diplôme. Le diplôme d’État d’accompagnant éducatif et social spécialité «accompagnement de la vie à domicile», est le diplôme de référence. Mais d’autres diplômes (accessibles après la 3e ou après le bac) peuvent également permettre d’exercer ce métier.

Débouchés

Le secteur de l’aide à domicile s’est considérablement accru au cours des dernières années. Du fait de l’allongement de la durée de la vie et des dispositifs d’aide au maintien des personnes à leur domicile, le développement de ce secteur devrait se poursuivre. Il est considéré comme un gisement d’emplois pour l’avenir.