En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Actualités

Imprimer la page
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager cette page

Pour accélérer le chantier de la RCEA

Cliquez pour agrandir

Pierre Berthier, Sébastien Martin, André Accary, Fabien Genet, Josiane Corneloup


Le Département de Saône-et-Loire a décidé de verser dès cette année 10 millions d’euros pour faire accélérer les travaux de mise en 2x2 voies de la RCEA, à la condition que le calendrier soit respecté et que là les phases 2 et 3 soient achevées en 2022.

Lors d’une conférence de presse, mardi 5 juin, le président du Département André Accary a annoncé qu’il  comptait faire voter par l’assemblée départementale, « un nouvel engagement fort » de la collectivité en attribuant  10 millions d’euros supplémentaires pour accélérer le chantier de la RCEA.

En effet, « depuis plus de 30 ans, à force d’hésitation, d’atermoiement, le dossier de la mise en 2x2 voies de la RCEA, tristement surnommée la route de la mort, s’enlise.  Plus de 100 accidents corporels, près de 50 morts, c’est le lourd bilan de ces cinq dernières années que nous ne pouvons plus accepter.

Face à l’urgence de la situation, face aux drames à répétition, nous avons refusé la fatalité et lancé une action collective pour mobiliser les élus de tout le Dépar­tement. »

En octobre 2017 la nécessité de faire de la RCEA une priorité nationale, a fait l’objet d’un courrier adressé au président de la République. Mais, en février, si le rapport Duron a classé la RCEA en investissement prioritaire, il rappelle un calendrier de finalisation pour 2030, soit 8 ans après l’ouverture sous concession dans l’Allier, en laissant une timide ouverture sur une accélération de calendrier, pour peu que les collectivités augmentent leur participation.

En juin 2018, conscient que les déclarations ne suffisent plus, la majorité départementale passe à l’action et :

- demande à l’État de contracter la phase 3 et la phase 2 en une seule phase permettant un achèvement plus rapide des travaux de mise à 2x2 de voies des axes bidirectionnelles

- propose de doubler dès lors la contribution annuelle du Département sur cette nouvelle phase pour la passer à 5 M€ par an (soit un engagement total de 25 M€)

- propose de verser, dès 2018, 10 M€ (sur ces 25 M€) pour amorcer dès à présent les études préparatoires de ces nouveaux chantiers.fileadmin/user_upload/Actualites/Actualites/DP-RCEA-25.pdf

Téléchargez le dossier de presse

Mise en ligne le 07 juin 2018
Routes, Aménagement, Routes et transports, Economie et aménagement, Le Département, Se déplacer, Le Conseil départemental


Et aussi

Comme dans un moulin

Voir le détail de l'actualité:Comme dans un moulin

À l’occasion des journées du patrimoine de pays et des moulins, l’écomusée de la Bresse bourguignonne vous invite à visiter ses moulins, le dimanche 17 juin.

Lire l'article

Classe culturelle numérique : en direct de Chalon

Voir le détail de l'actualité:Classe culturelle numérique : en direct de Chalon

Mini-reportage, mise en scène en costume, journal télé, les élèves de 5e des six collèges participant à la classe culturelle numérique ont rivalisé d’imagination pour présenter leur travail à l’occasion du salon du livre jeunesse...

Lire l'article

RD996 communes de NAVILLY et FRONTENARD-Renforcement de la route départementale

Voir le détail de l'actualité:RD996  communes de NAVILLY et FRONTENARD-Renforcement de la route départementale

Dans le cadre de son action au quotidien pour entretenir et améliorer la voirie départementale, le Département de Saône-et-Loire engage un chantier de renforcement de la route départementale RD996 dans les communes de Navilly et...

Lire l'article