En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Actualités

Imprimer la page
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager cette page

Pénurie de fibre optique : les actionnaires de la SPL BFC Numérique interpellent le Premier ministre pour pouvoir tenir leurs engagements

Cliquez pour agrandir


Un problème d’approvisionnement de fibre optique retarde gravement, et dans certains cas, empêche le démarrage des travaux de construction des réseaux fibrés dans leurs territoires. Les actionnaires de la SPL BFC Numérique interpellent le Premier ministre.

Réunis le jeudi 7 juin en assemblée générale à Dijon, les cinq Départements actionnaires de la Société publique locale BFC Numérique*, dont les territoires sont touchés de plein fouet par la pénurie de fibre optique au niveau mondial, ont décidé d’exprimer leur position commune dans un courrier au Premier ministre pour qu’il prenne des mesures en lien avec les industriels concernés.

Les actionnaires demandent au Gouvernement qu’il intervienne également auprès d’Orange afin d’obtenir un agrément rapide des nouvelles fibres pour que les fournisseurs de câbles (Prysman Silec, LS, etc.) puissent assurer les  approvisionnements nécessaires au fil des ans dans leurs territoires. Ils souhaitent en outre que le Gouvernement travaille avec l’Arcep pour alléger le processus normatif, aujourd’hui excessif, qui entoure ces phases d’agrément.

Les actionnaires dénoncent enfin le fait que les travaux se poursuivent dans les zones couvertes par les opérateurs alors que les réseaux d’initiative publique comme les leurs sont directement impactés par cette situation de tension.

Le développement des réseaux FTTH  est un enjeu déterminant pour l’attractivité des territoires, leur développement et leurs progrès économiques. Il constitue également un enjeu majeur pour les habitants, dont beaucoup ne peuvent encore bénéficier à ce jour des services Internet à très haut débit. Comptant sur la volonté du Gouvernement à mener à bien le Plan France Très Haut Débit dans les meilleurs délais, les actionnaires de la SPL BFC Numérique attendent aujourd’hui de vraies réponses. Il en va de l’avenir de leurs territoires.

 

* représentés par André Accary et Fabien Genet (Saône-et-Loire), François Sauvadet et Ludovic Rochette (Côte d’Or), Clément Pernot et Jean-Michel Daubigney (Jura),  Patrice Joly et Fabien Bazin (Syndicat mixte Nièvre Numérique), Patrick Gendraud et Malikha Ounes (L’Yonne)

Mise en ligne le 13 juin 2018
Economie, Attractivité, Numérique, Economie et aménagement, Développer, Home page appli


Et aussi

Comme dans un moulin

Voir le détail de l'actualité:Comme dans un moulin

À l’occasion des journées du patrimoine de pays et des moulins, l’écomusée de la Bresse bourguignonne vous invite à visiter ses moulins, le dimanche 17 juin.

Lire l'article

Classe culturelle numérique : en direct de Chalon

Voir le détail de l'actualité:Classe culturelle numérique : en direct de Chalon

Mini-reportage, mise en scène en costume, journal télé, les élèves de 5e des six collèges participant à la classe culturelle numérique ont rivalisé d’imagination pour présenter leur travail à l’occasion du salon du livre jeunesse...

Lire l'article

RD996 communes de NAVILLY et FRONTENARD-Renforcement de la route départementale

Voir le détail de l'actualité:RD996  communes de NAVILLY et FRONTENARD-Renforcement de la route départementale

Dans le cadre de son action au quotidien pour entretenir et améliorer la voirie départementale, le Département de Saône-et-Loire engage un chantier de renforcement de la route départementale RD996 dans les communes de Navilly et...

Lire l'article