En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Actualités

Imprimer la page
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager cette page

Aventures numériques à Guédelon

Cliquez pour agrandirDanielle Martinigol se prête au jeu des questions dans une classe de 5e du collège de Saint-Marcel.

Danielle Martinigol se prête au jeu des questions dans une classe de 5e du collège de Saint-Marcel.


Depuis la rentrée scolaire, une classe de 5e de six collèges de Saône-et-Loire travaille à enrichir un roman de l’écrivaine pour la jeunesse Danielle Martinigol. En novembre et décembre, ils ont pu la rencontrer. Le 5 décembre, elle était au collège Vivan-Denon de Saint-Marcel…

Pourquoi a-t-elle créé le personnage du chat casqué, choisit-elle ses illustrateurs, est-elle payée, pourquoi avoir choisi des jumeaux, combien a-t-elle écrit de livres ? Les questions ne manquent pas et Danielle Martinigol se prête très volontiers au jeu. Elle raconte comment elle travaille, montre ses manuscrits ; elle explique comment on fabrique un livre ; elle dépeint sa visite du château de Guédelon, ses impressions et comment elle a décidé d’en faire un roman, qui est ensuite devenu une série de quatre ouvrages. Les enfants sont captivés : durant près de deux heures, assis en rond dans les fauteuils du CDI, ils interrogent l’auteure sur son travail puis plus particulièrement sur « Les Pierres qui pleurent », le premier tome des Aventures à Guédelon.

C’est sur ce roman que les élèves de six classes de 5e vont travailler toute l’année dans le cadre du dispositif classe culturelle numérique.  Ils vont enrichir le texte en se glissant dans les vides de la narration (ellipses) en y ajoutant leurs créations sous forme de texte, de dessins, d’images, de vidéos…

Les productions sont mises en ligne sur une plateforme interactive en suivant les consignes données par l’écrivaine : après avoir convaincu le pilote de la Guédlorean de se rendre à Guédelon, les élèves doivent maintenant décrire l’arrivée sur le chantier du château… Chaque classe a accès aux productions des autres collèges.

La production finale, sous forme de livre numérique, qui regroupera l’ensemble des réalisations de l’année, sera présentée au salon du livre de jeunesse de Chalon-sur-Saône en mai 2018. Une visite de Guédelon est également au programme des élèves de Saint-Marcel.

Le projet

Le Département, très engagé dans le numérique éducatif, travaille sur ce projet en partenariat avec le rectorat, la chargée de mission culturelle de l'Éducation nationale, l’entreprise Next éducation et l’auteure Danielle Martinigol.

Les archives départementales contribuent au projet, notamment en mettant à la disposition des élèves les documents historiques.

La classe culturelle numérique a été proposée dans six collèges : une classe de 5e par établissement. Elle associe les professeurs de français, d’histoire et d’arts plastiques, ainsi que les documentalistes. Elle permet aux élèves de découvrir la littérature, en faisant la connaissance d’un.e auteur.e et en participant à la création d’une œuvre. Elle permet aussi d’apprivoiser les outils numériques et leurs usages.

 

Si vous êtes curieux, vous pouvez visiter la plateforme

Mise en ligne le 08 décembre 2017
Chalon-sur-Saône 2, Chalon-sur-Saône 1, Chalon-sur-Saône 3, Archives, Collèges, Lecture, Culture, Education et jeunesse , Culture, sport, loisirs, Grandir


Et aussi

Les grandes priorités du budget 2018

Voir le détail de l'actualité:Les grandes priorités du budget 2018

Vendredi 22 décembre 2017, l'assemblée départementale a adopté le budget primitif 2018. Retrouvez ici les grandes priorités engagées

Lire l'article

Commission permanente: les affaires courantes du Département

Voir le détail de l'actualité:Commission permanente: les affaires courantes du Département

Le Conseil départemental, réuni en Commission permanente ce vendredi 8 décembre, a étudié 36 rapports.

Lire l'article

Accueillant familial : humainement vôtre

Voir le détail de l'actualité:Accueillant familial : humainement vôtre

Accueillir chez soi des personnes âgées ou handicapées est un métier encore peu connu, mais qui se développe. Le Département lui a consacré une journée, le 14 décembre à Mâcon.

Lire l'article