En poursuivant votre navigation sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation des cookies pour améliorer le fonctionnement de notre site.
Pour gérer et modifier ces paramètres, cliquez ici

Grandir

Imprimer la page
Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+ Partager cette page

Protection de l'enfance

Silhouettes d'une famille en papier dans deux mains qui la protège

La protection de l’enfance est une compétence obligatoire du Département. Elle occupe une place centrale dans ses politiques.

Dans les situations difficiles, le Département peut apporter un soutien matériel et éducatif :

Une aide financière

Les allocations mensuelles et secours uniques sont des prestations de l’aide sociale à l’enfance. Elles visent prioritairement à soutenir les parents et les familles, les femmes enceintes, les personnes majeures de moins de 21 ans et les mineurs émancipés rencontrant des difficultés sociales et financières. Elles s’inscrivent dans un plan d’accompagnement social global.

Ces aides sont accessibles aux familles suivies par un travailleur social du Département. La demande est formulée par la famille en lien avec celui-ci.

LES TECHNICIENNES EN INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE (TISF)

Elles interviennent à domicile et apportent aux familles un soutien matériel, éducatif et psychologique dans la réalisation des actes de la vie quotidienne : l’alimentation, la santé, l’hygiène, l’éducation, la scolarisation... Elles donnent des repères élémentaires à l’enfant tout en respectant les choix éducatifs des parents dans la mesure où ils ne sont pas contraires à son intérêt.

Quand la situation le nécessite, le Département peut aussi faire intervenir un travailleur social à domicile .

L’ACTION ÉDUCATIVE À DOMICILE (AED)

L’AED apporte un soutien matériel et éducatif à la famille dans les situations familiales où la santé, la sécurité, l’entretien, l’éducation ou le développement de l’enfant sont en danger. Matérialisée par un contrat, elle offre un accompagnement éducatif individualisé et adapté aux besoins de l’enfant et de sa famille sur un temps déterminé.

L’ACTION ÉDUCATIVE EN MILIEU OUVERT (AEMO)

À la différence de la TISF et de l’AED, l’AEMO est une mesure d’aide contrainte prononcée par l’autorité judiciaire. Son objectif est de mettre fin à la situation de danger vécue par l’enfant. L’intervention d’un travailleur socio-éducatif est alors nécessaire pour aider et conseiller l’enfant et sa famille.

L'AIDE SOCIALE À L'ENFANCE (ASE)

Lorsqu’une famille est confrontée à des difficultés pouvant mettre en danger la santé, la sécurité, la moralité de l’enfant ou compromettre gravement son éducation, son développement physique, affectif, intellectuel et social, l’enfant peut être placé dans une famille d’accueil ou dans un établissement éducatif.

- Sur demande ou accord de la famille : lorsque l’enfant ne peut temporairement rester dans son milieu habituel, le service de l’aide sociale à l’enfance (ASE) peut assurer sa prise en charge dans le cadre d’un accueil provisoire.

Il s’agit d’une aide contractuelle exercée par un travailleur social qui est chargé de l’accompagnement de l’enfant dans son lieu de placement et du maintien du lien avec les parents dans la restauration des compétences parentales.

- Sur décision judiciaire : lorsque la santé, la sécurité ou la moralité d’un enfant sont en danger ou ses conditions d’éducation ou de développement physique, affectif, intellectuel et social sont gravement compromises, l’autorité judiciaire peut être saisie et prendre une mesure de protection.

Dans ce cas, l’enfant peut être confié par le juge des enfants au service de l’ASE qui l’oriente vers une famille d’accueil ou un établissement spécialisé. Bien que les parents gardent leur autorité parentale, le service de l’ASE à qui l’enfant est confié peut accomplir tous les actes usuels liés à la surveillance et à l’éducation du mineur, assurant ainsi sa prise en charge au quotidien.

Contact

  • Au siège :

    Direction de l’enfance et des familles
    Service aide sociale à l’enfance
    Espace Duhesme
    18 rue de Flacé
    CS 70126
    71026 MACON cedex 9
    03 85 39 56 26
    def@cg71.fr

  • La Maison départementale des solidarités proche de chez vous